Article

Article

Togo/Toutes unies,les femmes de l'Ogou prètes pour le coup KO du 22 février prochain


Togo/Toutes unies,les femmes de l'Ogou prètes pour le coup KO du 22 février prochain

Les opérations de charme pour la conquète de l'electorat se poursuit dans chaque Etat major des partis politiques en lice pour le challenge du 22 février 2020 prochain.Dépuis un moment la gente féminine est au centre des succès du grand parti Union pour la République.Elle tient la dragée haute des choix politiques de Faure Gnassingbé.L'une des figures marquantes de cette politique est le maire de la commune d'Atakpamé Kuigan Yawa.Elle a pour la circonstance mobilisée les femmes du grand Ogou à comprendre le pourquoi elles n'ont pas droit à l'erreure face au choix du candidat de UNIR pour continuer par maintenir allumé la flamme de la Paix, sécurité et progrès. C’est sur ces trois grands axes que les femmes de la préfecture de l’Ogou font savoir à l’opinon qu’elles n’ont autre choix que Faure Gnassingbé, candidat à la présidentielle de 2020. Cette adhésion à la politique du candidat UNIR a été publiqiement affirmée ce dimanche 9 février dans la ville dite aux sept collines. À l’occasion d’une grande rencontre qui a réuni les femmes de l’Ogou à Atakpamé, ce dimanche, ces dernières ont exprimé leur adhésion à la politique du Président Faure, «au delà des considérations partisanes». Pour elles, «le candidat Faure Gnassingbé est le seul qui les rassure sur l’avenir du pays dans la paix, la sécurité et le progrès». C’était une foule immense des grands jours dont femmes, jeunes femmes et des jeunes filles venus de tous les coins de la préfecture de l’Ogou se sont fait entendre. Le maire de l’Ogou 1, Florence Yawa Kouigan femme et militante UNIR convaincue ,cadre du milieu était évidemment bien présente à cette occasion et comme très souvent, aux côtés de ses mères, soeurs et enfants. Plusieurs autres personnalités de taille étaient de la partie pour naturellement insuffler le tonus nécessaire à cette démarche. Il s’agit de madame et monsieur Georges Aïdam, Seydou Akadis, entre autres. D’autres militants et cadres étaient pendant ce temps en pleine opération de charme dans différents endroits du milieu au contact des concitoyens pour convaincre davantage et séduire. Il faut préciser que tous ces militantes et militants continuent, surtout avec l’ouverture de la campagne présidentielle le 06 février dènier, les opérations de charme dans ladite préfecture où beaucoup promettent déjà le plébiscite à Faure Gnassingbé au soir du 22 février prochain, jour du premier tour du scrutin

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.