Article

Article

Togo/Le projet de Filets sociaux et services de base change la vie des populations


Togo/Le projet de Filets sociaux et services de base change la vie des populations

Le projet de Filets sociaux et services de base (FSB) change la vie des populations, c’est le moins qu’on puisse dire. Il vise essentiellement à faire des citoyens les acteurs et en même temps les bénéficiaires du développement, à travers le renforcement de leur accès aux infrastructures socioéconomiques de base et à une protection sociale minimum. Mis en œuvre par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), le projet, comme les années antérieures, a touché un nombre important de ménages vulnérables tout au long de l’année 2020. Le projet de Filets sociaux et services de base (FSB) englobe 03 composantes : les « sous-projets d’infrastructures », les « filets sociaux » qui rassemblent les cantines scolaires et les transferts monétaires et enfin le « renforcement des capacités et gestion du projet ». Des ménages vulnérables sauvés en 2020 Le ministère du Développement à la base a tenu, mardi 29 décembre 2020, sa traditionnelle revue annuelle de performance pour jauger les actions menées au cours de l’année. Il en est ressorti que 206 infrastructures sociocommunautaires et économiques ont été réalisées (soit un taux de 71% du nombre prévu) ; 07 nouvelles plateformes multifonctionnelles ont été installées sur le territoire. En ce qui concerne les filets sociaux, 97 518 écoliers (103,2% de la cible) ont bénéficié de 8 255 135 repas chauds dans le cadre du programme des cantines scolaires. D’un autre côté, la mise en œuvre du programme de transferts monétaires a permis à 59 179 ménages (97% des communautés ciblées) de bénéficier de 15 000 francs CFA par trimestre au cours de l’année écoulée. Une lettre de mission exécutée à 97,4% Les capacités de 1 350 groupements (125% de la cible) et 2 357 Comités de développement à la base (CDB) ont été renforcées, ce qui a permis à 194 communautés de disposer chacune d’un plan d’actions. Parallèlement, 90 nouveaux quartiers ont été renforcés, 36 fédérations de groupements ont été appuyées et 467 Groupements d’intérêt économique (GIE) ont été financés. En dépit de l’irruption de la crise sanitaire et la secousse socioéconomique qu’elle a provoquée, le ministère cité ci-avant est parvenu à exécuter 97,4% des actions prévues dans sa lettre de mission 2020. En 2019, 45 700 ménages sur le territoire avaient bénéficié de l’extension du programme de transferts monétaires ; près de 95 000 élèves avaient eu accès à des repas scolaires sans oublier que 690 GIE avaient été financés. La même année, 120 000 emplois temporaires ont été créés pour des personnes vulnérables. Le développement à la base se raffermit au Togo, à la grande satisfaction des habitants.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.