Article

Article

Togo/Faure Gnassingbê alerte sur des ingérences extérieures dans le processus électoral


Togo/Faure Gnassingbê alerte sur des ingérences extérieures dans le processus électoral

Pour l'un de ses dernieres sorties comptant pour la campagne présidentielle,le candidat Faure Gnassingbé a jetté un pavê dans la marre ceci à travers une dénonciation inattendue.Le Président candidat à sa propre succession denonce des ingérences extérieures dans le processus électoral. Pour lui,la souveraineté du Togo doit être respectés. Ceci piur dire que le peuple togolais est l'unique à decider de qui conduire sa destinee.Le Chef de l’Etat togolais sortant avertit qu’une « crise postélectorale sera dommageable, non seulement pour le Togo mais également pour la sous région. Devant les militants et sympatisants du grand parti Union pour la République(UNIR) le Président candidat a salué une campagne apaisée qui a permis aux différents candidats d’aller à la rencontre des populations de toutes les régions et des toutes les préfectures. Tout cela a été fait dans le respect dû à chaque candidat et à la population. La parole sera donnée aux populations togolaises le samedi pour départir les candidats. Par la même occasion, le Président sortant, candidat à sa propre succession, a dénoncé la volonté de certaines organisations de s’immiscer dans le processus électoral pour « altérer le choix des togolais ou pour travestir la décision du peuple togolais ». « Nous avons parcouru un chemin important pour arriver là où nous sommes, pour organiser des élections paisibles, ouvertes, transparentes, libres… Aucun processus n’est pas parfait mais à chaque élection, nous améliorons », rappelle Faure Gnassingbé. Le candidat UNIR a laissé entendre qu’il n’acceptera aucune ingérence dans l’organisation du processus électoral. « Nous n’avons pas besoin d’un tuteur pour nous diviser, pour nous dire quoi faire sur le processus électoral… Je ne l’accepterai pas. Je le dis parce que ces derniers temps, cela n’a pas toujours été le cas », a révélé M. Gnassingbé. Sur le sujet, Faure Gnassingbé estime que le Togo est un pays ouvert mais qui mérité respect. Pour lui, « les choix » et « la souveraineté » du Togo doivent être respectées. « Nous avons connu des difficultés de par le passé. Nous avons sorti la tête de l’eau. De grâce qu’on ne vienne pas, par des actions détournées ou cachées ouvrir une crise électorale dans notre pays. Ce serait dommageable non seulement pour le Togo mais aussi pour la sous-région », a-t-il dit demandant à ses partisans d’être serein.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.