Article

Article

Togo/Campagne Présidentielle, ses paroles émouvantes du candidat Faure Gnassingbé à Sotouboua


Togo/Campagne Présidentielle, ses paroles émouvantes du candidat Faure Gnassingbé à Sotouboua

Merci pour l’accueil que vous me réservez. Depuis quelques mois le ministre Boukpessi n'a pas arrêté de me dire que mes parents de Sotouboua ont soif de moi. Maintenant que je vous vois aussi nombreux, aussi joyeux, je crois que ce qu'il a dit n'est pas une parole de politicien. C'est la vérité qu'il m'a rapportée. Le seul arbitre c'est le peuple. Si quelqu'un veut accéder au pouvoir, il faut qu'il s'adresse au peuple. C'est le peuple seul qui donne le pouvoir. Ces élections pour qu'elles soient valables, elles doivent se passer comme ce meeting, dans la gaieté, sans violence, dans la joie. Nous nous nous exprimerons alors librement parce que le 22 février chacun sera seul dans l'isoloir pour déposer son bulletin. Je vais dire à mes adversaires qu'ici à Sotouboua ils n'ont aucune chance. Un domaine qui me tient à coeur c'est celui de la santé. Certains ont parlé de School Assur, les fonctionnaires sont déjà assurés, les artisans le sont également mais au cours de ces 5 années, nous allons tout faire pour que tous les Togolais et toutes les Togolaises puissent être couverts par l'assurance maladie. Nous le faisons parce que nous voulons des Togolais en bonne santé pour pouvoir travailler et développer notre pays. Nous voulons des Togolais aussi bien éduqués, bien formés. Dans le domaine de l'éducation nous allons construire le nombre de classes nécessaire pour éviter que trop de nos enfants aillent à l'école sous les paillotes. Dans l'immédiat nous avons décidé que dès cette année et dans le futur les frais d'inscription aux examens soient supprimés. Les actes de naissance seront établis gratuitement également. Et enfin dans le domaine de l'éducation nous allons construire un collège universitaire dans toutes les régions où il n'y a pas encore d'université. Donc dans la région centrale, il y aura un collège universitaire. Nous nous préparons pour qu'au cours de cette campagne agricole, les crédits bancaires qui seront disponibles s'élèvent à 2.500.000.000. Pour tous ceux qui veulent s'investir, le futur sera prometteur. Je vais vous demander de continuer à battre campagne comme vous savez le faire. Sans violence, dans la paix et le 22 février au matin, nous devons tous aller voter pour que la victoire soit éclatante, qu'elle soit massive et qu'elle ne souffre d'aucune contestation. Parce que l'histoire nous montre que dans notre pays Il y a parfois des mauvais perdants. Il faut que la victoire soit nette et que la contestation ne soit plus possible.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.