Article

Article

Togo/ Pour une éducation performante, les infrastructures ne faiblissent pas


Togo/ Pour une éducation performante, les infrastructures ne faiblissent pas

Si le système éducatif togolais fait partie aujourd’hui des meilleurs en Afrique, c’est parce que les dirigeants ont fait de celui-ci une priorité parmi les objectifs destinés à accélérer le développement socioéconomique national. Recrutement et amélioration du traitement des enseignants ; gratuité des frais de scolarité au préscolaire et au primaire ; suppression des frais d’inscription aux examens nationaux (CEPD, BEPC, Bac I et II, BT, BTS…) ; promotion de la scolarisation des enfants et de la jeune fille surtout ; amélioration de l’accès des apprenants aux repas scolaires à travers les cantines scolaires et aux soins de santé grâce à School Assur, etc. A côté de ces initiatives prises pour venir à la rescousse des ménages vulnérables, il y a la construction perpétuelle des salles de classe. Le système éducatif est de qualité, inclusif, moins coûteux et productif au Togo grâce à la politique de développement des infrastructures scolaires promue par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Plus de 500 salles de classe bâties par l’Anadeb L’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) a été créée en janvier 2011 par décret présidentiel. Elle œuvre aux côtés du ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes pour le bien-être des communautés. Depuis sa création jusqu’au 31 décembre 2020, 505 salles de classe ont été construites et rénovées dans les 05 régions du Togo. Naturellement, ces réalisations ont permis à des milliers d’élèves, surtout ceux qui vivent dans des localités reculées, de fréquenter dans de meilleures conditions et de réussir. Outre la construction de salles de classe, l’Anadeb a réalisé 3 319 unités d’infrastructures de base ; mis en place 608 hangars de marché, 2 033 infrastructures d’assainissement, 06 maisons des jeunes et 34 forages. Les projets et programmes qu’elle met en œuvre sur le terrain impactent chaque année la vie de plus de 1 500 communautés à la base dans plus de 300 cantons pauvres. 488 salles de classe construites par an en moyenne Entre 2011 et 2018, le nombre d’écoles d’enseignement préscolaire est passé de 805 à 3 165 et le taux brut de scolarisation de 8,7 à 37,2%. En 2018, 2,84 millions d’enfants étaient d’âge scolaire et 2,42 millions d’entre eux fréquentaient. De 2011 à 2018, 488 salles de classe pour le cours primaire ont été construites par an en moyenne. Par conséquent, de 2007 à 2017, le taux brut de scolarisation au primaire est passé de 112 à 149% et le taux de redoublement a régressé de 21,5 à 13,7%. D’ici 2025, 25 000 nouvelles salles de classe seront construites. Aujourd’hui, les cantines scolaires touchent plus de 90 000 élèves chaque année. A l’horizon 2025, ce chiffre sera porté à 300 000. Le programme de protection sociale School Assur sera toujours là pour prendre soin des apprenants. Il est déjà parvenu à plus de 2 000 000 de prises en charge depuis son lancement en 2017.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.