Article

Article

Togo/ Le sieur Hessou Komi Prince au centre d'une stratégie d'escroquerie et de faux et usage de faux


Togo/ Le sieur Hessou Komi Prince au centre d'une stratégie d'escroquerie et de faux et usage de faux

Les faits remontent à 2007 où le sieur Hessou Komi Prince, Inspecteur d’Impôt d’alors, avait célébré un faux mariage avec dame Attiogbe Denise à l’Etat civil d’Amou Oblo, dans la préfecture d’Amou, à environ 230 kilomètres au Nord-ouest de la capitale Lomé. Un mariage que dame Denise découvrira être faux après plus de treize ans de vie commune. Comment la dame est-elle arrivée à découvrir le secret « mignon » de son mari ? Depuis 2007, dame Attiogbe Denise croyait être dans un foyer normal. Et parlant de la profession de Hessou Komi appelé affectueusement Prince, d’aucuns penseront que la dame s’est marié à lui pour sa fortune. Non, ce dernier était déjà à une agonie financière et n’arrivait pas à supporter les charges de ses nombreux enfants qu’il a fait avec d’autres femmes avant de rencontrer Denise. Commerçante de son état, dame Attiogbe Denise effectuait des dépenses pas possibles sur les enfants de son mari. Elle a même financé le mariage de l’un des enfants de ce dernier. D’où vient alors le problème ? Tout a commencé par les menaces du sieur Hessou Komi à l’égard de sa femme, lui demandant de quitter la maison où ils vivaient à Lomé. Une maison pour laquelle sa femme Denise a contribué à hauteur d’environ 4 millions F CFA dans le cadre de sa construction. Dans ses menaces, Komi Hessou disait à sa femme que leur mariage n’a jamais été vrai. Hors, la dame avait eu vent qu’il n’est pas à son premier essai. D’où son intelligence à faire rapidement la copie de l’acte de mariage et le garder en secret. Au fil des jours, les disputes continuaient. Et lorsque la dame voulait broncher, son mari lui a simplement dit qu’il a brûlé l’acte de mariage. Ces menaces deviennent très intenses à l’égard de sa femme. Pire, il a demandé à la dame de ramasser ses affaires et partir. Un jour, pendant que la dame était absente, le sieur Hessou Komi qui était parti à Amou Oblo pour dit-il, « des raisons de santé », a fait venir des gens pour défoncer la chambre de la dame, détruire ses effets et extirper une somme de 7 millions FCFA. L’affaire étant à la justice de Lomé, le sieur Hessou Komi a fait tout possible pour l’étouffer. Ce qui ne marchera pas, car cette femme a été victime d’un abus de confiance et d’escroquerie. Le mis en cause doit à ce jour une somme de 11 millions FCFA à Denise Attiogbe sa femme avec des dommages. Depuis, Hessou Komi a disparu dans les radars de la justice togolaise et est activement recherché. N’oublions pas que dans ses magouilles, il s’est fait aider par certains. Nous interpellons la juge matrimoniale et ces collègues à poursuivre ce monsieur qui non seulement a escroqué cette dame, mais à fait usage de faux parce que toutes les recherches effectuées pour avoir la souche de l’acte de mariage à l’Etat civil d’Amou Oblo ont été vaines. Nous y reviendrons avec d’autres détails.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.