Article

Article

Togo/ L’accès des enfants des communautés pauvres à la scolarité sans cesse croissant grâce aux cantines scolaires


Togo/ L’accès des enfants des communautés pauvres à la scolarité sans cesse croissant grâce aux cantines scolaires

Il est quasiment impossible d’attirer l’attention d’un enfant, de lui apprendre une chose, de le faire réagir pendant qu’il est tiraillé par la faim. Sur l’étendue du territoire, le programme de cantines scolaires est mis en œuvre dans les établissements primaires publics afin d’accroître l’accès des enfants des communautés pauvres à des repas réguliers, améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées. L’alimentation est une condition sine qua non pour le bien-être des élèves. Les cantines scolaires tombent à pic pour garantir une meilleure scolarisation, contribuer à former les futurs cadres et préparer conséquemment l’avenir du pays. Historique de l’alimentation scolaire au Togo Elle a débuté avec l’ouverture des cantines entre 1967 et 1992 sur le territoire par le Catholic Relief Services (CRS-Catwell). A travers le programme Education de base (EDB) de 2002 à 2006, l’Unicef a instauré des cantines dans les régions des Savanes, Kara et maritime. De 2006 à 2008, 07 cantines à titre expérimental ont été initiées avec la contribution des communautés en main d’œuvre dans la mise en place des infrastructures au profit de 2 104 élèves. Entre 2008 et 2016, un programme de cantines scolaires a été mis en place à travers le Projet de développement communautaire et de filets sociaux (PDC-Plus). Depuis 2017, les cantines scolaires sont mises en œuvre dans le cadre du projet de Filets sociaux et services de base (FSB) qui fait ses preuves. Les cantines scolaires et les transferts monétaires ont du succès Aujourd’hui, le nombre d’écoles dotées de cantines s’élève à plus de 300 sur le territoire. Le programme a touché 94 552 élèves en 2019 avec 14 708 152 repas servis. Quant aux transferts monétaires, sous-composante du projet FSB, ils ont touché 45 702 bénéficiaires avec un nombre de paiements estimé à 136 037. Dans la région des Savanes, les cantines scolaires touchent 65 écoles primaires publiques, soit plus de 20 000 élèves. Depuis l’opérationnalisation du programme, 82,5 millions de repas chauds ont été servis à plus de 90 000 élèves en moyenne chaque année. A Kara, les cantines profitent à 62 écoles primaires publiques. Pour le compte de l’année scolaire 2019-2020, 18 542 élèves ont eu droit à des repas chauds chaque jour d’école. Plus de 6 000 000 de plats ont été servis dans la région, de 2018 à ce jour. Le programme est arrivé à terme en 2019. Mais il a été immédiatement prorogé, sous une nouvelle forme cette fois-ci. Les communautés font dorénavant des apports en nature et/ou espèces pour contribuer à l’exécution du programme.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.