Article

Article

Togo/ 59 179 ménages togolais ont reçu des transferts monétaires en 2020


Togo/ 59 179 ménages togolais ont reçu des transferts monétaires en 2020

Le programme de transferts monétaires est une sous-composante du projet de Filets sociaux et services de base (FSB). Ce dernier est mis en œuvre au Togo pour accroître l’accès des communautés aux infrastructures socio collectives, aux services sociaux de base, à une couverture sociale minimum ; répondre à la problématique de la responsabilisation des communautés dans leur développement et atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). Au cours des 12 derniers mois, des milliers de foyers vulnérables ont été soutenus sur l’étendue du territoire. Le pari de l’amélioration des conditions de vie des communautés à la base a été gagné en 2020 au Togo, malgré la crise sanitaire liée à la pandémie au coronavirus qui a impacté toutes les politiques nationales de développement et les prévisions établies. 15 000 francs par trimestre pour plus de 50 000 ménages Au cours de l’année 2020, 59 179 ménages, soit 97% des populations ciblées, ont bénéficié des transferts monétaires de 15 000 francs CFA chaque 03 mois. Les cantines scolaires, autre sous-composante du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), ont permis à 97 518 élèves (soit 103,2% de la cible) de manger à leur faim, en milieu scolaire. 8 255 135 repas chauds leur ont été servis. En outre, les capacités de 2 357 Comités de développement à la base (CDB) et 1 350 groupements ont été renforcées, ce qui a permis à 194 communautés de disposer chacune d’un plan d’actions. Les transferts monétaires à la rescousse des ménages pauvres Le programme de transferts monétaires a été lancé en avril 2019 pour donner accès à une aide financière non remboursable aux familles nécessiteuses sur l’ensemble du territoire. Ces soutiens financiers accroissent le revenu et la consommation des familles ciblées et, de ce fait, leurs capacités à faire face aux chocs. Depuis que l’initiative est mise en œuvre, les populations abandonnent lentement mais surement le chemin de la pauvreté. Elles mangent convenablement à leur faim ; mettent en place ou développent des activités génératrices de revenus ; subviennent aux besoins vitaux liés à l’alimentation, à l’éducation des enfants censée préparer leur avenir et celui de la nation, à l’accès aux soins de santé, etc. Précisément, les transferts monétaires ciblent 61 000 ménages issus de 585 villages des 209 cantons les plus pauvres du Togo en fin 2020 et 120 000 ménages à l’horizon 2021. D’ici 2025, le chef de l’Etat prévoit plus de transferts monétaires pour les ménages vulnérables. Il a promis, lui dont les actes suivent toujours la parole, d’étendre les mécanismes de filets sociaux aux personnes du troisième âge, aux malades et aux handicapés.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.