Article

Article

Que retenir des 5 ans de gouvernance à la primature de Dr Selom Klassou ?


Que retenir des 5 ans de gouvernance à la primature de Dr Selom Klassou ?

Ce 5 juin 2020 ne sera pas référencée comme unique date dédiée à la commémoration de la   journée mondiale de l’environnement, il coïncide bien évidemment avec une date qui a marqué ses 5 dernières année l’histoire du Togo .La nomination 5 ans jour pour jour du Dr Selom Klassou comme chef de gouvernement .En effet ,le 05 juin 2015 Selom Klassou était nommé  Premier ministre du Togo .Puisque c’est de lui qu’il s’agit ;l’homme est une figure emblématique du quinquennat(2015-2020) dénommé mandat Social du Président Faure Essozimnan Gnassingbé .En effet nommé le 5 juin 2015 comme premier chef de gouvernement de ce quinquennat ,il finira par en être l’unique. Le natif de Notsé est à n’en point douter réussi la mission à lui confier ce qui certainement justifie son maintien en poste durant tout le quinquennat. Il est désormais l’unique premier ministre parmi la dizaine que le pays a connu à battre le record de longévité à ce poste stratégique dont est tributaire le développement du pays étant attendu qu’il met en œuvre la politique de développement du président de la république .Géographe et docteur en hydro-climatologie de son état,  l’homme a dans une approche précautionneuse réussi à faire rayonner le nom du Togo de par le monde ceci à travers des choix politiques élogieux .Il a réussi  également  à faire greffer à jamais  son nom dans les annales de développement du Pays. De tout évidence il n’en demeure pas moins que l’on se pose la question de savoir quels sont les chantiers à mettre au juste à l’actif de ce fidèle des fidèles du régime de Lomé ?A cette interrogation si l’on veut retracer le parcours marquant ce quinquennats l’on peut dans un narratif exhaustif  en faire un roman. Mais dans un condensé non exhaustif votre journal Vision d’Afrique retrace pour vous quelques grands traits marquant le parcours de ces 5 dernières années de gouvernance du Dr Selom Klassou.  Cet engagement s'est matérialisé ces cinq dernières années par plusieurs résultats dans tous les domaines. Sous le leadership du Chef de l'État, Faure Essozimna Gnassingbé, les différents gouvernements n'ont ménagé aucun effort pour rendre le Togo plus attractif.   Sur le plan politique, depuis 2015, le pays a organisé trois grandes élections jugées transparentes, équitables et apaisées, parfois dans des situations politiques tendues avec une certaine classe politique. Il s'agit notamment, des législatives du 20 décembre 2018 organisées à l'issue d'un dialogue facilité par la CEDEAO. Des élections qui ont redessiné la carte politique du pays. Sous le Gouvernement Klassou II, le Togo a aussi réussi brillamment son processus de décentralisation avec l'organisation des premières locales depuis plus de 30ans les 30 juin et 15 août 2019 avec l'élection des conseillers municipaux et maires ainsi que leurs adjoints mettant ainsi fin, aux délégations spéciales. Que dire de la présidentielle du 22 février 2020? Une élection organisée dans la transparence, l'équité et la paix.   Outre l'organisation réussie de ces trois grands scrutins, l'équipe Klassou a su gérer avec tact l'insurrection avortée du 19 août 2017 menée par le Parti national panafricain de Tikpi Atchadam.    Sur le plan des réformes, le Togo sous le Premier Ministre Dr Komi Selom Klassou a opéré plusieurs réformes  constitutionnelles et institutionnelles. Il s'agit de la modification de plusieurs articles de la Constitution touchant notamment, au mode de scrutin et à la limitation du nombres de mandats. Ainsi donc, le mode de scrutin est passé à deux tours pour l'élection du Président de la République, et son mandat est limité désormais à deux. Au titre des réformes institutionnelles, l'on retient essentiellement celle concernant la Cour Constitutionnelle, la CNDH, le Conseil économique et social, la HAPLUCIA, etc.   Sur le plan économique, le Togo ces dernières années a fait des prouesses remarquables . En témoigne le dernier classement 2020 de la Banque mondiale sur le Doing Business, dans lesquel le Togo a gagné 40 places devenant ainsi le 3è pays le plus réformateur au monde et le 1er en Afrique. Les indicateurs macroéconomiques sont au vert. Un bon climat des affaires qui ont rendu le pays très attrayant et attractif. Le taux de croissance a connu une nette progression.    Le pays fait partie des rares pays à avoir maitrisé son taux d'endettement qui est aujourd'hui sous la barre de 70% du PIB respectant ainsi les critères de convergence de l'UEMOA. Avec le Plan national de développement PND lancé le 04 mars 2019, le pays compte poursuivre l'assainissement des finances publiques, et transformer structurellement l'économie nationale pour une croissance partagée.   Sur le plan social, conformément au programme social du Président de la République, le Gouvernement a mis en place plusieurs mécanismes et infrastructures sociales de base pour soulager les populations. Les secteurs de l'éducation et de la santé n'ont plus connu de grèves, un aboutissement d'un fructeux dialogue social et la satisfaction de plusieurs doléances des travailleurs en général.   Tout ceci a été possible grâce à un climat de paix et de sécurité qui règne dans tout le pays. La paix et la sécurité étant les premiers atouts que le Togo offre aux investisseurs.   Le Gouvernement reste toujours engagé à traduire dans les faits la politique de paix et de développement du Président de la République.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.