Article

Article

Mme Fati Yacoubou au secours des élèves démunis du quartier Kegué Zogbedi


Mme Fati Yacoubou au secours des élèves démunis du quartier Kegué Zogbedi

Depuis un moment déjà les enfants ont commencée par réclamer les fournitures scolaires. Et pour cause la rentrée pédagogique fixé au 20 septembre 2021 et celle académique  annoncée pour le 27 septembre. Le regard des hommes de cœur est orienté vers les orphelins et les enfants démunis qui sont dans une confusion totale. C’est ce qui a motivé la sortie de l’Union Pacifique pour un Développement Intégral des familles (UPDIF) conduite par sa présidente Mme Fatimata B.Yacoubou. Dans son périple de charité ; elle avait sous la main des kits scolaires composé de sac scolaire, des chaussures ,des cahiers, bref tout ce qu’il faut pour une rentrée assurée. Dans son adresse aux élèves et parents réunis pour la circonstance, Mme Fatimata a prodigué d’ultime conseil aux élèves et a promis un vélo à chaque élève qui occupera la première place dans son parcours. Elle n’est pas passée outre les différents problèmes du quartier Kegué Zogbedji qui partent des problèmes d’eau potable, des problèmes d’assainissement et d’inondation dont sont fréquemment confrontés les riverains. Il a remercié au passage les heureux donateurs qui l’accompagnaient à pallier à quelques-unes des difficultés. Elle a lancé à l’occasion un appel à toute bonne volonté épris des questions sociales à se joindre à elle pour impacter davantage les populations de kegué Zogbedji. L’Imam de la mosquée ALLAHAMDOU de Kegué Zogbedji El Hadj Imam Machoud, témoin oculaire des actes de charité de Maman Fatimata a estimé que toutes les couches défavorisées du quartier Zogbedji doivent leur salut à Maman Fatimata qui ne ménage aucun effort en ce qui concerne la scolarité et l’émancipation de la jeune fille. Que ce soit en période de fête de fin d’année, à la rentrée scolaire ou encore en période de Ramadan, elle est toujours là. Ses appuis sont pratiquement programmés par chaque couche vulnerable du quartier pendant ces périodes et elle n’a jamais manqué ces rendez-vous qui sont devenu coutumière. Maman Alima une veuve résident le quartier Kegué Zogbedji bénéficiaire de kits a dit toute sa reconnaissance au donateur qui est selon ses dires l’unique alternative qui lui a déchargé des stresses de la rentrée scolaire pour ses trois enfants depuis le décès de son mari. Elle est toujours là pour me soutenir pour mes petits problèmes .Que Dieu le lui rende au centuple. Vivement que le cri de détresse de maman fatimata tombent dans des oreilles de bienfaisance.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.