Article

Article

Le Togo accroît davantage les infrastructures scolaires pour de meilleures conditions d’apprentissage


Le Togo accroît davantage les infrastructures scolaires pour de meilleures conditions d’apprentissage

Un meilleur système éducatif est celui qui est inclusif, facilement accessible avec un grand nombre d’infrastructures adaptées aux besoins de l’heure. Au Togo, pays où le secteur de l’éducation représente un enjeu de développement, une priorité absolue est accordée à la scolarisation des enfants depuis le bas-âge. Cela se traduit par la multiplication des infrastructures scolaires pour garantir une formation de qualité aux apprenants et assurer leur insertion socioprofessionnelle. Depuis 2005, des investissements colossaux sont faits en termes d’infrastructures de formation et d’accueil des apprenants. Dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), 5 300 salles de classe dont 300 équipées de Technologies de l’information et de la communication (Tic) ont été construites ou réhabilitées. A l’horizon 2025, le chef de l’Etat escompte la construction de 25 000 classes supplémentaires et 03 collèges universitaires régionaux d’enseignement supérieur. 05 nouvelles Ecoles normales d’instituteurs (Eni) ont été créées ces dernières années, ce qui porte à 06 le nombre de ces centres qui forment les enseignants. Au niveau de l’enseignement technique et professionnel, 03 Instituts de formation en alternance pour le développement (Ifad) ont été construits. L’Etat projette de mettre en place une dizaine de ces instituts sur le territoire pour juguler les difficultés liées à l’adéquation entre la formation et l’emploi des jeunes. Un système éducatif métamorphosé Durant la décennie, des laboratoires modernes, bibliothèques, systèmes d’alimentation en eau potable et d’assainissement ont été installés dans des établissements scolaires. Sans éducateur, il n’y a pas d’éducation. Les pouvoirs publics ont renforcé l’effectif du personnel enseignant avec un recrutement de 22 400 enseignants. En novembre 2020, d’autres enseignants volontaires ont été recrutés et de plus en plus de moyens sont mis en place pour améliorer convenablement leurs conditions de vie et de travail. Le budget togolais au titre de l’exercice 2021 est de 1 521,6 milliards de francs CFA. Un montant de 195,5 milliards est réservé à l’éducation, contre 25 milliards il y a 16 ans. Aujourd’hui, le Togo occupe le premier rang des pays qui ont un taux d’achèvement de l’école primaire le plus élevé (89%). Le taux de scolarisation dans l’enseignement de base est passé de 15,8 à 37,2% au préscolaire et le taux d’achèvement au premier cycle du secondaire a augmenté de 37 à 51,7%. Les chiffres se passent de commentaire.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.