Article

Article

Haut conseil pour l’emploi des jeunes inauguré pour amplifier la question de l’emploi des jeunes au Togo


Haut conseil pour l’emploi des jeunes inauguré pour amplifier la question de l’emploi des jeunes au Togo

 Le Haut conseil pour l’emploi des jeunes a tenu le mardi 13 avril 2021 à Lomé, sa première session inaugurale sous la présidence de Mme le Premier Ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, Présidente du Haut conseil. Les travaux sont placés sous le thème : « Entreprises jeunes du 21ème siècle dans les tourbillons de la Covid-19* ».   Le Gouvernement en instituant un Haut conseil pour l’emploi des jeunes, a voulu amplifier la mobilisation de tous pour l’emploi et contre le chômage des jeunes, un fléau que combattent les États. C’est une traduction de la volonté et la détermination du Togo sous le leadership du Chef de l’Etat, d’imprimer un nouvel élan à sa stratégie de promotion de l’emploi des jeunes.   Cette session inaugurale, véritable cadre d’échange et de partage d’expérience entre les acteurs multisectoriels intervenant dans la promotion de l’emploi des jeunes, a permis de lancer officiellement les travaux des pôles thématiques.   « _La question de l'emploi des jeunes est une question impérieuse pour un pays comme le Togo. Et le Gouvernement a déclaré la guerre au chômage et au sous-emploi depuis plusieurs années à travers différents mécanismes et structures mis en place_ . », a indiqué la Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Myriam Dossou-d’Almeida.   Pour ce faire, le gouvernement a lancé au cours de cette session, la plateforme ''Leleng'', une application mobile à télécharger et le www.jeunes.gouv.tg, dédiée à la jeunesse. Elle aborde et ouvre un horizon large en cette période de Covid pour les jeunes où ils trouveront des solutions d'emplois, d'orientations et de formations.   Dans son mot d’ouverture de la session, Mme le Premier Ministre, Présidente du Haut conseil pour l’emploi des jeunes, a remercié les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement et félicité les jeunes pour leur engagement.   Elle a souligné l’importance pour les décideurs, les partenaires et les acteurs privés d’améliorer les politiques d’emplois des jeunes en mutualisant leurs efforts pour un '' _pacte social'' rénové au service de l'emploi des jeunes_.   « _Après quelques années d'existence, nous devons saisir l'opportunité de cette première réunion du Haut conseil, pour non seulement encourager les résultats obtenus, mais aussi définir des perspectives qui nous  permettront de donner plus d'opportunités aux jeunes de jouer pleinement leur rôle de moteur de croissance de notre pays._», a lancé Mme le Premier Ministre.   Le Haut conseil est l’organe central de la Coalition nationale pour l’emploi des jeunes créé en août 2016. Il a pour missions de veiller au respect des orientations générales de l’Etat en matière d’emploi des jeunes ; d’apprécier les stratégies proposées par le secrétariat permanent de la coalition ; d’étudier et proposer à l’endroit du gouvernement et des partenaires des orientations nécessaires et des cibles nouvelles en vue d’assurer une meilleure efficacité de la coalition ; d’approuver le rapport de sélection des partenaires stratégiques et les programmes d’activités.   La jeunesse togolaise dispose d’un autre cadre à travers lequel ses préoccupations vont être prises en compte en matière de l’emploi. Le Haut Conseil pour l’Emploi des Jeunes, créé par le gouvernement, et don la session inaugurale a été lancée hier, est « un cadre d’échange et de partage d’expérience entre les acteurs multisectoriels intervenant dans la promotion de l’emploi des Jeunes » comme l’a souligné la ministre du Développement à la Base, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mme Myriam Dossou-d’Almeida dans son intervention de bienvenue. La mise en place de cette instance est un signe que « le Gouvernement a voulu amplifier la mobilisation de tous pour l’emploi et contre le chômage de nos jeunes » à travers « une nouvelle dynamique autour d’une vision de responsabilité et de solidarité. C’est une traduction de la volonté et la détermination de notre pays à imprimer un nouvel élan à sa stratégie de promotion de l’emploi des jeunes », ajoute-t-elle.     me Victoire Tomégah-Dogbé, la présidente du Haut conseil pour l’emploi des jeunes, a, dans son discours, souligné que « la question de la lutte contre le chômage et le sous-emploi des jeunes a toujours été une préoccupation majeure dans notre pays ». Raison pour laquelle l’Exécutif a initié plusieurs projets allant du « renforcement de l’employabilité des jeunes » à « l’autonomisation économique des jeunes » en passant par « le renforcement de leurs capacités entrepreneuriales ». Ces efforts portent leurs fruits. En effet, le taux de chômage actuellement dans le pays est passé de 6,5% en 2011 à 3,9% en 2018. « La feuille de route gouvernementale offre le cadre propice pour accélérer la création d’emplois décents au profit de la jeunesse. Son caractère ambitieux, intégré est une réelle opportunité pour nous tous d’approfondir les résultats que nous avons pu obtenir ces dernières années avec les différents programmes dédiés à la jeunesse », déclare la cheffe du gouvernement. Selon elle, « la création de la Coalition Nationale pour l’Emploi des jeunes émanait de la volonté politique forte du Gouvernement Togolais de trouver des solutions holistiques, intégrées, cohérentes tirant profit des potentialités de notre pays ». C’est un secret de Polichinelle de dire que le chômage, le sous-emploi des jeunes sont des fléaux qu’il est important aujourd’hui de combattre. C’est le crédo de Faure Gnassingbé, le chef de l’Etat, réélu pour continuer la transformation du Togo sur tous les plans.  

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.