Article

Article

De nouvelles nominations à la BAD


De nouvelles nominations à la BAD

  Madame Chinelo Anohu a été nommée au poste de Chef et directrice supérieure du Forum pour l'investissement en Afrique, une nomination prenant effet à compter du 1er septembre 2019. L’annonce a été faite par le président de la banque africaine de développement, Akinwumi A.Adesina. « Je suis ravi que Chinelo rejoigne la Banque africaine de développement en tant que Chef et directrice supérieure du Forum pour l'investissement en Afrique. Sa capacité d'action, son leadership, son expérience pratique en matière de collaboration avec les fonds de pension internationaux et les investisseurs institutionnels, ainsi que son vaste réseau mondial d'investisseurs institutionnels, permettront au Forum pour l'investissement en Afrique de se positionner, de manière significative, de se consolider et d’exécuter son programme mondial pour attirer davantage d'investissements en Afrique », a ajouté le président Adesina. Mme. Chinelo Anohu possède une vaste connaissance des pratiques d'investissement institutionnel, une expérience en matière de mobilisation et d'attraction de nouveaux capitaux et une expertise en conception de classes d'actifs innovantes couvrant notamment les fonds de retraite, les fonds souverains, les sociétés financières privées et les gestionnaires de patrimoines familiaux. Elle a fait ses preuves dans la formulation efficace de stratégies d'investissement et la conception d’actions propres à attirer les investisseurs institutionnels de premier ordre en Afrique. Elle a organisé le tout premier Sommet mondial sur les pensions en Afrique, qui s'est tenu en Afrique trois années de suite, réunissant des experts financiers mondiaux du secteur des pensions. Mme. Chinelo Anohu a obtenu une licence en droit de l'Université du Nigeria, à Nsukka, en 1996, un master en droit de l'informatique et des communications de la London School of Economics en 2000, et a suivi une formation pour hauts cadres de la Kennedy School of Government, Harvard University, aux Etats-Unis et de l'Insead Business School, en France. Elle est membre du Conseil consultatif international de l'Université d'Edinbourg Business School en Ecosse et membre du Conseil consultatif de la London Stock Exchange Africa. Mme. Chinelo Anohu a fait partie de l'équipe chargée de la conception et de la mise en œuvre de la réforme des régimes de retraite au Nigéria qui a connu un succès retentissant et conduit à la création de la Commission nationale des pensions, structure au sein de laquelle elle a occupé, entre 2004 et 2012, les postes de Secrétaire de la Commission et de Conseillère juridique. Elle a par la suite été nommée Directrice générale de la Commission nationale des pensions, qu’elle a dirigée pendant un mandat de cinq ans. Sous sa houlette, les cotisations de retraite au Nigeria ont enregistré des résultats impressionnants, faisant passer le nombre de contribuables de 5 millions à près de 8 millions. Dans le même temps, les actifs sous gestion sont passés de 3,2 mille milliards de Nairas (19,3 milliards $) à 7 mille milliards de Nairas (42 milliards $), un véritable record. Elle a présenté des structures novatrices de micro-pension qui ont permis aux travailleurs du secteur informel d'être intégrés dans le régime de pension contributif. Elle a débuté sa carrière professionnelle en tant qu'avocate dans la division Droit et Contrats du conglomérat pétrolier mondial Chevron, au Nigeria avant de d’intégrer des cabinets juridiques et financiers au Nigeria et au Royaume-Uni, et de rejoindre le Bureau des entreprises publiques du Nigeria, organisme chargé de l’exécution de la réforme et de la privatisation des entreprises publiques. En tant que consultante détachée par l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), Mme.Chinelo Anohu a joué un rôle de premier plan dans la restructuration et la privatisation de bon nombre de structures dont la Nigerian Telecommunications Limited, Nicon Hilton Hotel et AfriBank. Négociatrice habile et compétente, elle a fourni des conseils juridiques et travaillé efficacement et harmonieusement avec des entités acquéreuses, en assurant notamment la gestion de relations complexes, avec l'Assemblée nationale nigériane et les organisations syndicales. Le Forum pour l'investissement en Afrique a été lancé en 2018 par la Banque africaine de développement. Il est rapidement devenu la première plate-forme transactionnelle multipartite d'Afrique pour la mobilisation des investissements du secteur privé, des institutions financières africaines et mondiales, des fonds de pension mondiaux, des fonds souverains et d’autres investisseurs institutionnels. En 2018, le Forum pour l'investissement en Afrique a permis d'attirer environ 39 milliards de dollars en intérêts d'investissement pour des transactions à fort impact en Afrique. Lors de sa première édition en 2018, le Forum pour l'investissement en Afrique a créé de solides liens avec un large éventail de partenaires stratégiques, au nombre desquels Africa 50, la Banque de développement de l'Afrique australe, la Société financière africaine, la Banque européenne d'investissement, la Société financière internationale, la Banque interaméricaine de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque asiatique de financement des infrastructures.  
    M. Takashi Hanajiri nommé Directeur du Bureau de représentation extérieure pour l'Asie – Bureau de Tokyo     Le président de la Banque africaine de développement, le Dr. Akinwumi A.Adesina, a approuvé la nomination de M. Takashi Hanajiri au poste de Directeur du Bureau de représentation extérieure pour l'Asie – Bureau de Tokyo (SNAR), à compter du 16 août 2019. Le président Adesina, a indiqué que « le Bureau de représentation extérieure pour l’Asie du Groupe de la Banque africaine de développement joue un rôle essentiel dans la création d’alliances et de partenariats stratégiques avec l’Asie sur les activités de la Banque, ainsi que pour la mobilisation de ressources en faveur de l’Afrique. Je suis ravi que M. Takashi Hanajiri rejoigne la Banque pour diriger ce Bureau. Il jouit d’une vaste expérience professionnelle en matière de finances et de relations extérieures acquise au Japon et dans le domaine des politiques de développement acquise en Asie, en particulier au Japon, en Chine, en Inde, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Ses précieuses connaissances et son leadership seront importants pour l’approfondissement des relations entre la Banque et les pays asiatiques » Jusqu'à sa nomination, il était conseiller au Bureau japonais de revitalisation économique du Secrétariat du Cabinet du gouvernement japonais. M. Takashi Hanajiri pilotait la conception de la stratégie de croissance du gouvernement japonais dans le secteur des soins de santé, afin de relever les défis d'une évolution démographique marquée par une population vieillissante et décroissante. M. Takashi a occupé pendant quatre ans (2009-2013), le poste de conseiller principal auprès du directeur financier du Département des finances de la Banque interaméricaine de développement (BID) où il a acquis des connaissances et une expérience précieuses dans le fonctionnement interne des banques multilatérales de développement régionales et du financement du développement. Il apporte également à la Banque une connaissance approfondie des processus d'élaboration des politiques économiques d'un certain nombre de pays et organisations, dont la République populaire de Chine (RPC), la Corée, l'ASEAN, l'Inde, l'Asie centrale, le GALC (Groupe des États de l'Amérique latine et des Caraïbes). M. Takashi est licencié en droit de l'Université de Tokyo et titulaire d'une maîtrise en économie du développement de l'Université Yale, aux États-Unis. Il totalise plus de 28 ans d'expérience professionnelle dans les domaines de la planification budgétaire et monétaire nationale, du développement international et des relations d'affaires, notamment l'aide bilatérale et multilatérale au développement, l'élaboration de politiques de change, la gestion de la dette, les relations avec les investisseurs, la coopération financière régionale et les accords de swaps de devises. Sa carrière a commencé en 1991 au ministère japonais des Finances, où il a travaillé dans plusieurs divisions, notamment les divisions Organisations internationales, Marchés des changes, Coopération financière régionale, Coordination et Dette publique. Il a ensuite été promu directeur de l'Investissement fiscal et de l'affectation des prêts au Bureau financier du ministère des Finances, poste qu'il a occupé jusqu'en 2017. Précédemment, il avait travaillé au ministère japonais des Affaires étrangères de 2013 à 2015, en qualité de directeur de la Division II de la planification de l'assistance aux pays, au sein du Bureau de la coopération internationale. Au ministère des Finances, il a également joué un rôle important dans l'élaboration du plan initial du Programme de prêts et investissements fiscaux pour les exercices 2016 et 2017, un programme de prêts et investissements publics d'environ quinze mille milliards de yens japonais (environ 1,4 milliard USD) par an. Il a également suivi et évalué (en qualité de créancier de nombreuses institutions publiques telles que la JICA et la JBIC) les portefeuilles de prêts institutionnels, la concentration sectorielle et l'état d'avancement des grands projets de prêts. Les autres grandes réalisations professionnelles de M. Takashi incluent également la planification et l'organisation de l'aide publique au développement japonaise aux pays en développement d'Asie du Sud, d'Asie centrale, du Caucase, d'Amérique latine et des Caraïbes, où il a assuré l'utilisation efficace des instruments de développement disponibles tels que les prêts concessionnels de la JICA, les subventions, l'assistance technique et les activités locales.   

Source:BAD


2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.