Article

Article

Culture et COVID-19/ A la découverte de l’innovation préventive de l’artiste plasticien Adotévi


Culture et COVID-19/ A la découverte de l’innovation préventive  de l’artiste plasticien Adotévi

Pendant que le monde se bat pour trouver une issue favorable contre  la COVID-19, une nouvelle variante plus virulente de cette pandémie fait son apparition, exacerbant ainsi la situation. Devant cette équation à plusieurs inconnus, la résilience s’impose et appel à l’ingéniosité de l’homme à tout point de vue. En tout cas, c’est l’unique alternative devant un mal qui a la peau dure. Devant le respect des exigences imposées par les autorités notamment les gestes barrières qui visiblement ont connu un désenchantement de part et d’autres, l’artiste plasticien Adotevi-Akue Adokoé alias Adotévi crée la légende avec un nouveau concept : Un T-shirt Covid-19, plusieurs éduqués pilotés par ses soins. Financé en partie par African Culture Fund (ACF), une structure Malienne avec pour objectif  de faire passer des messages Covid-19 à travers bon nombre d’artistes africains. Cet projet en phase avec les convictions de l’artiste Adotévi qui n’est pas passer par quatre chemins pour proposer son offre et qui a reçu l’approbation du staff organisateur .Il était question de sensibiliser le grand public sur la pandémie au Coronavirus à  travers des écrits et des images artistiques ,éducatifs imprimés sur des T-shirts de différentes couleurs .L’idée est de distribuer ces T-shirt à toute personne fondue dans la masse afin qu’elle puisse informer sur les déclinaisons de la Covid-19. Pour ce faire, l’artiste Adotévi a ciblé un public reparti en quatre groupes. Il s’agit des collèges, du marchés de Nukafu ; de  ANGE et des groupes de taxi moto du quartier Nukafu. Il s’agit dans ce projet de rendre expressive l’image pour sensibiliser et éveiller les consciences sur l’urgence de renouer avec les restrictions imposées par les autorités pour briser la chaîne de contamination. Au collège le Sourire sis à Agoè nyivé, élèves et enseignants sont émus par cette nouvelle forme de sensibilisation qui constitue pour eux un stimulus face à la routine et à la redondance. Même son de cloche au marché de Nukafu en plein centre de Lomé où les bonnes dames ont dit toute leur reconnaissance à l’artiste et son équipe pour ce geste qui pour  eux est une nouveauté. Le responsable de l’orphelinat ONG ANGE a signifié que ce don a une dualité d’intérêts à leurs yeux. Il permet d’habiller les pensionnaires et au même moment de sensibiliser la masse sur les mesures barrières qui constituent l’unique alternative crédible pour se prémunir de cette pandémie dont on  peine à découvrir entièrement toutes les  facettes. L’artiste a profité de l’occasion pour appeler les autorités togolaises à se pencher sur la situation des artistes, une situation  qui va de mal en pire en cette période où tous les variables pour joindre les deux bouts sont incertains.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.