Article

Article

Affaire de saisine de marchandise au grand marché de Lomé ;quand les fossoyeurs usurpateurs se prennent pour des victimes


Affaire de saisine de marchandise au grand marché de Lomé ;quand les fossoyeurs usurpateurs se prennent pour des victimes

Une affaire de saisine de marchandise au grand marché de Lomé avait défrayé la chronique et a mis en haleine  les internautes .Accusé à tort,M. Zorkot Hussein fait l’objet de spéculations délicates et d’une violente campagne de dénigrement qui indigne. L’information telle que relayée par certains confrères a été tronquée par ces dames qui viennent jouer leur réputation par des raisons déloyaux. Pour questionner les faits, le journal en ligne l’Equinoxe s’est approché de la mise en cause dont la noblesse est avilit pour se faire une opinion beaucoup plus éclairée et évacuer certaines confusions. Pour renseigner la conscience collective et dépassionner le débat, l’on doit se mettre en bonne distance du patriotisme. Chaque pays dispose d’une réglementation pour encadrer  les échanges commerciaux qu’ils soient internationaux ou nationaux .Ses dispositions prennent en compte la griffe des marques déposées en lien avec l’Organisation Africaine de Propriété Intellectuelle(OAPI) après bien évidemment  la formalisation nationale .Ceci étant chaque commerçant se sentant lésé à plusieurs alternatives pour rentrer dans ses droits .C’est ainsi que M.Zorkot Hussein après demande et obtention des dessins ou modèles industriels suppléer à la formalisation nationale ,est le propriétaire exclusif de certaines marque déposées .Ses produits sont commercialisés dans plusieurs pays de la sous-région tels que la Cote d’Ivoire, le Benin etc. En sa qualité de grossiste, dès ses premiers pas au Togo, il a opté pour une approche collaborative avec les revendeurs du grand marché de Lomé à qui il a proposé des prix concessionnels. Toutes les démarches en ce sens sont vouées à l’échec. M. Zorkot va à la conquête des clients détaillants à qui il a fait jadis de bonnes affaires. Une absence de 20 jours de M.Zorkot a suffi pour une usurpation inouïe empreint de contrefaçon de sa marque .Cette usurpations a fait chuté de facto ses affaires. C’est ainsi qu’il décida de saisir les juridictions locales .L’affaire suit son cours normal et a conduit après recoupements à la saisine d’un premier lot de marchandise contrefait .Le premier acte a consisté à saisir les éléments imputés à délit  et mis sur scellé les marchandises contrefaites .Cette séquences devaient conduire la défense à mettre en berne leur stratégie d’importation et de commercialisation des  produits mis en cause. Contre tout attente, la mauvaise foi étant sans limite chez ses derniers, ils continuent sans vergogne ses importations .La où le bas blaisse  ,M.ZORBOT est jeté à la vindicte populaire par ses concurrents déloyaux par une bataille d’opinion mal ficelée  au détriment des juridictions compétentes. Nos tentatives pour joindre les concurrents ont été veine. A suivre……..

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.