Article

Article

Adjayi Stanley Cedrile victime d’un acharnement politique


Adjayi Stanley Cedrile victime d’un acharnement politique

La tyrannie du clan des Gnassingbé continue de faire fuir les fils et filles de notre chère patrie le Togo. Une sorte de chasse à l’homme s’est implantée depuis des décennies en politique au Togo. Ceux qui semblent montrer une riposte contre les dérives du pouvoir en place, sont carrément poursuivis soit par la justice, soit on les torture à l’Agence nationale de renseignement (ANR) d’alors. Même des innocents ont été poursuivis, malmenés et traqués par la soldatesques d’un pouvoir qui ne trouve sa réjouissance que dans le musellement. Quel triste sort ! Est-ce que c’est Dieu lui-même qui veut faire passer ses enfants dans le désert comme ce fût le cas des Israélites ? Les faits remontent au mois du 19 août 2017 avec ce que l’on a appelé ‘’phénomène Tchikpi Atchadam’’ , et comme il est de l’habitude du pourvoir de Lomé, le jeune Stanley Cédrile Adjayi qui participait aux diverses manifestations de l’opposition togolaise en vue d’une alternance, a subi la méchanceté des miliciens RPT-UNIR qui l’ont menacé de mort en décembre 2017. A la veille des élections présidentielles, de retour d’une réunion du Parti national panafricain, (PNP ), le sieur Adjayi Stanley Cedrile et l’un de ces camarades ont été interpellés par des individus dont ils ignorent les identités. Ces derniers les ont séquestrés dans un lieu obscur. Le sieur Adjayi Stanley et son ami ont été molestés par ces individus. Comme si cela ne suffisait pas, en décembre 2019, l’Etat dans ses manœuvres de mauvaise foi, a arrêté certains individus qu’il a présentés à la presse comme étant les acteurs d’un supposé "coup d’Etat". La soldatesque du clan Gnassingbé a ainsi procédé à des arrestations tous azimuts. Adjayi Stanley Cédrille a été recherché par les agents du SCRIC innocemment. Il n’a plus aucune chance de poser sa tête à la maison où il vivait à Agoè qui est réputé comme quartier des fans de Tchikpi Atchadam selon le régime cinquantenaire. Dans cette situation de vives tensions, le sieurs Cédrile Stanley Adjayi a été activement pourchassé. Il n’arrivait plus à poser sa tête. Sa famille était menacée. La situation s’envenimait du jour au lendemain. Aux dernières nouvelles, Cédrile serait en Belgique pour éviter de finir sa vie dans les mains des assaillants qui le pourchassaient. Ils sont nombreux à être victimes de la chasse aux sorcières de ce pouvoir cinquantenaire. De nombreux Togolais craignant les représailles des forces de l’ordre qui continuent d’affluer dans les locaux de la Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) et d'autres organisations notamment : REJADD et le Mouvement Martin Luther King la voix des sans voix pour se plaindre des persécutions dont ils sont victimes. « La situation des droits de l’homme aujourd’hui au Togo est catastrophique. « Le Togo a sombré dans la barbarie ». Les résultats des élections souvent controversés sont souvent sources de violentes protestations et provoquent la fuite de nombreux Togolais vers l’étranger, les opposants au gouvernement vivent encore dans la crainte d’être arrêtés et persécutés. De nombreuses plaintes enregistrés pour violation des droits de l’homme se trouvent toujours sur les bureaux des organisations des droits de l’homme. Les organisations des droits de l’homme continuent d’enregistrer des plaintes de nombreuses personnes qui craignent d’être arrêtées parce qu’elles ont milité dans un parti politique de l’opposition. Le transfert du pouvoir de père en fils a provoqué de violentes manifestions de rue, réprimée par les forces de sécurité. Les réfugiés Togolais sont, pour la plupart, des jeunes gens qui craignent d’être kidnappés ou arrêtés. Par ailleurs, en 1993, l’UE avait bloqué une aide financière accordée à l’ancienne colonie française en raison du « déficit démocratique » constaté au Togo et avait conditionné la reprise de l’aide aux progrès réalisés sur le plan démocratique. Le sieur Cédrile Stanley Adjayi, a bien sûr une famille qu’il a dû quitter à cause des représailles du régime Gnassingbé.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.