Article

Article

Actes odieux sur les forces de l'ordre et de securité; le parti UNIR rompt le silence


Actes odieux sur les forces de l'ordre et de securité; le parti UNIR rompt le silence

Le parti Union pour la République representé par le Sécretaire Execitif et certains membres influents était face à la presse ce 27 novembre.Un seul motif à l'agenda dénoncé l'agression de nos forces de l'ordre et de securité la nuit du 23 novembre dernier à Lomé et à Kara. Pour la circonstance, le parti a exprimé sa vonsternation et sa solidarité aux victimes et a adressé ses condoléances à la famille eplorée qui a succombé à ses blessures. Aux autres victimes le parti appel à la retenue et au maintien de l'ordre, en toutes circonstances et appelle de leur part un « comportement professionnel et exemplaire ». S’adressant au gouvernement, UNIR lui demande de prendre toutes les dispositions pour la protection « des paisibles » citoyens et de leurs biens. A l’endroit des acteurs politiques, il leur est demandé de proscrire du débat politique, la violence et les considérations ethniques ou religieuses. Pour le parti UNIR, en ces périodes où le Togo se prépare pour des élections présidentielles de 2020, « il importe que la marche du pays demeure encadrée par la paix, la stabilité et la capacité de ses habitants à privilégier le dialogue et la concertation ». Rappelons que ce sont cinq gendarmes qui ont subi ses actes odieux dont on ignore jusqu'ici les causes.Le bilan se resume aujourd'hui en un mort et 4 bléssé, 4 fusils AK 47.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.