Article

Article

368 policiers revisitent les fondamentaux de la police de proximité


368 policiers revisitent les fondamentaux de la police de proximité

La paix est le premier facteur de développement. Cette paix est tributaire à la sécurité et la stabilité qui sont des facteurs prépondérants dudit développement.

En effet, la population qui sont les premières bénéficiaires des prestations des services de sécurité affichent une certaine méfiance à l’endroit de ces derniers .Leurs rapports sont à la limite, conflictuel et  l’environnement sécuritaire, qui génère de nouveaux défis, complique la donne. Le ministère de la sécurité et de la protection civile poursuit sa mue dans son habituelle élan de rénovations de ses missions régaliennes pour davantage polir les relations entre les services de police de proximité avec les populations dont l’objectif visé  à terme est d’aller vers une coproduction de la sécurité. C’est justement ce qui justifie la formation de 368 personnels des forces de sécurité et nouveaux recrus sur la police de proximité en vue de contribuer à l’encrage de la mise en œuvre efficace d’une police de proximité au Togo .Cette formation organisé en collaboration avec la Fondation Hanns Seidel entend outillé les stagiaires sur les notions de base de cette police de proximité  où les outils en police de proximités sont assimilés tout en faisant prévaloir l’importance de la coproduction de la sécurité avec les citoyens en vue de mieux accomplir leur mission. Selon Mme Frank coordonnatrice régionale de programme de la Fondation Hanns Seidel ;« cette formation est initiée pour chercher la conscience citoyenne de la sécurité .Désormais ,il faudra que les citoyens et les force de sécurité comprennent que cette denrée rare qui est la sécurité n’est pas la chose des force régalienne. La population doit aider ces forces à garantir cette sécurité » Le point –focal du programme police de proximité au Togo le commissaire Kpatcha Tchendo pour sa part a fait remarquer que «la police de proximité comme le définit la loi sur la sécurité intérieure adopté en 2019 est une nouvelle approche qui inscrit au mandat opérationnel des forces de sécurité intérieure la prise en compte des préoccupations des populations dans la décharge des missions. Il s’agit de faire en sorte que l’exécution des missions de sécurité intérieure prend en compte les vœux et les attentes des populations pour une plus grande satisfaction .A un mot, la police de proximité inscrit la population au cœur de sa préoccupation dans la conception des méthodes de travail. D’où la nécessité d’auto évaluation des force de sécurité pour jauger son efficacité et l’améliorer au besoin en lien avec les attentes de la population .Prendre en compte les préoccupations des populations pour qui au finish  sont orientés les délices des différentes conceptions et stratégies de sécurité. Partant de ce facteur ,il est important de sensibiliser l’ensemble de la population notamment les groupes cibles ,les leader d’opinion ,les associations ,les mouvements de jeunes ,sans oublier le faite qu’il est aussi nécessaire que les fonctionnaires de polices et les gendarmes qui sont au premier plan de cette police de proximité se mettent au pas pour cette nouvelle démarche pour s’imprégner des principes de bases de la police de proximité.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.