Article

Article

33ème sommet de l’UA, décennie des racines et des diasporas africaines,le Pr Robert Dussey marque les esprits


33ème sommet de l’UA, décennie des racines et des diasporas africaines,le Pr Robert Dussey marque les esprits

Les rideau sont tombés sur la 33ème sommet de l’Union Africaine hier 10 février 2020 à Addis Abeba.« Faire taire les armes », c’est le thème retenu pour ce sommet dont l’Egyptien Abdel Fattah al-Sisssi a passé le témoin à Cyril Ramaphosa le Président Sud Africain.  Une Afrique plus solidaire et des Nations unies plus audacieuses, ce sont les engagements pris samedi, à Addis-Abeba, à la veille du 33e sommet de l’UA, en faveur des pays du G5 Sahel. Lors de ce Conseil paix et sécurité, un forum de réconciliation inter-libyen a en outre été mis sur pied.  En marge du sommet le  ministre Robert Dussey,représentant le Chef de l’Etat à ce sommet a donné une communication sur l'initiative « Décennies des racines et des diasporas africaines’. L'objectif, selon Prof Robert Dussey, est de faire des diasporas africaines des acteurs stratégiques du développement de l'Afrique. Cette initiative togolaise se donne pour ambition de mieux impliquer les Africains de l'extérieur et de renforcer les liens entre les afro-descendants, les communautés de racines africaines, les diasporas et leur continent, a retenu l’attention des chefs d’Etat et de gouvernement. La majorité des pays y ont adhéré.   « Ce cadre de Lomé a pour ambition de mettre en place une plateforme de préparation et de promotion des projets, des initiatives et des événements portant sur les racines et les diasporas africaines et vise principalement à proposer une programmation périodique présentant les événements par pays et les opérations phares, offrir une vitrine internationale aux projets portés par les différents pays, assurer la coordination et la mise en cohérence des actions proposées, mobiliser les participants pour les évènements proposés par les différents pays », a déclaré le ministre devant les chefs d’Etat et de gouvernement.  La nouvelle Présidence de l’UA a réaffirmé l’importance de la question des racines et des diasporas africaines. Un consensus s’est dégagé sur la mise en place d’un Comité de haut niveau pour, dit-on, préparer le contenu et les conditions de mise en œuvre cette plateforme panafricaine. L’UA prévoit d’ouvrir un appel à propositions de projets à tous les pays africains pour le recensement, l’étude et la sélection de projets pouvant être inscrits dans l'Agenda continental de la ‘Décennie des racines et des diasporas africaines’. Le Togo, initiateur de cette plateforme africaine, prépare le 1er Forum économique des diasporas africaines pour faire de Lomé, la capitale des ‘racines et des diasporas africaines’.

Pour rappel sur l'épineuse question de la Libye, l’Union africaine veut porter une autre voix et propose un autre chemin pour résoudre ce conflit. Cela passe, expliquent plusieurs diplomates africains, par un véritable accord de cessez-le-feu, la fin des ingérences,




2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.