Article

Article

16ème anniversaire de la disparition du père de la nation, l’invite du Président de CJUR-Togo, José Amoussou


16ème anniversaire de la disparition du père de la nation, l’invite du Président de CJUR-Togo, José Amoussou

Le 16ème anniversaire du rappel à Dieu du père de la nation feu général Gnassingbé Eyadema s’est déroulé hier 05 février 2021 en toute sobriété .Depuis 2006,le Togo commémore chaque 05 février la disparition brutale de celui qui est considéré comme père de la nation. Pour la circonstance ,le président de la Coalition Jeunesse Unie pour le Renouveau (CJUR-Togo) José Amoussou a toujours acté cette célébration à Lomé pour des raisons évidentes .Il part du constat que le général Eyadema doit être célébré à la hauteur du bâtisseur de la nation qu’il fu et les valeurs de paix qu’il a toujours porté faisant de notre pays le havre de paix dans la région ouest africaine voir du continent .José Amoussou a toujours estimé que le monde ne s’aurait nous tolérer une méconnaissance des actes et des valeurs dont était porteur feu général Eyadema qui est très célébré de par l’Afrique. Pour cette année ,à défaut d’organiser comme de coutume une rencontre de convives pour marquer l’évènement ,le Président de CJUR-Togo très respectueux des instructions des autorités ,fait de cette célébration un moment recueillement et de réflexion et invite les togolais à une prise de conscience face aux désenchantements observé ses derniers temps  dans le respect des mesures barrières pour briser la chaine de contamination de la Covid-19. Il part du communiqué du ministre de l’administration  Payadowa Boukpessi qui a signifié qu’il ne se tiendra pas de célébration publique au palais de congrès de Kara qui accueille la cérémonie et par ricochet pas de regroupement public .Et ceci, conformément aux mesures de distanciation sociale dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. De même,le ministre en charge de l’administration territoriale indique dans le programme circonstanciel qu’il ne sera pas organisé la coutumière veillée le 04 février. D’après le dit programme, une prière musulmane aura lieu le vendredi 05 février à 13h, dans les mosquées des chefs-lieux de préfecture en mémoire du père de la nation, suivie d’une prière chrétienne le dimanche 07 février, organisé dans les églises et temples des chefs-lieux de préfectures pour la même intention. Pour mémoire, Gnassingbé Eyadema est décédé le O5 février 2005 à 69 ans, alors qu’il était en fonction de président de la République togolaise.

2017 Togolivesports. All rights reserved. Designed by CreativesWeb.